• QUAND 15 ÉCRIVAINS NE FONT QU'UNE SEULE VOIX....

    La silhouette de Virginie Ancelot ou de Juliette Récamier flottait dans une fragrance de parfums de vins et de cigares... au Mille et une feuilles à la Charité sur Loire en ce jour saint du vendredi 10 avril de l'an 2009...et comme n'a pas manqué de le rappeler Michel Benoît, c'est peut être la première fois que des écrivains se réunissaient ainsi depuis près de cent ans dans la Nièvre pour ne rien faire sinon échanger, partager, faisant fi de tout commerce, de toute promotion, n'insuflant leur égo que dans le débat, la conversation...

    Plus qu'une idée de michel et Jean Noel Leblanc, exauçant les désirs de quelques nostalgiques dont je suis de cette époque où les écrivains s'interressaient davantage à communiquer qu'à vendre. Chacun apporte sa connaissance, sa conscience ettout le monde que nous étions est reparti avec de multiples informations, de multiples visages découverts en quelques heures autour d'un repas dans un restaurant digne des salons littéraires de la restauration.

    C'est ce genre de soirée qui redonne à elle seule l'envie d'écrire, qui justifie aussi ce parcours semé d'embûches qu'est celui de l'écrivain, de ces soirées où l'espace de quelques heures, tout en restant connecté avac le monde plus que d'autres, l'on se sent investit d'une sorte d'éternité, comme si nous n'étions plus plusieurs mais une seule voix.

    Alors merci Michel, Jean Noel, et tous ceux que j'ai rencontré ce soir pour nous avoir offert ce moment de vérité.

    Pour le détail de cette soirée, allez donc visiter le blog de Michel Benoit...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :