• Nul n'est prophète en son pays/ Edito du magazine Koikispass/ Octobre 2010

    Aujourd’hui la littérature de proximité (celle qui parle de vous et de votre région) est de plus en plus en vogue et chaque auteur tente de surfer sur cet attrait soudain en se qualifiant de local, régional… Dès lors deux camps s’opposent. Ceux qui pensent que les écrivains locaux ne valent rien (!) et qu’un bon écrivain vit forcément à Paris ( il n’a d’ailleurs généralement qu’une adresse postale !) comme on peut le reprocher à certains festivals usant de parisianisme à outrance sans doute pour éduquer les « ploucs » que nous sommes, ceux qui considèrent au contraire qu’un local est une valeur sûre. Alors une fois pour toute je vais définir les termes. Un écrivain régionaliste est un écrivain spécialisé dans les ouvrages sur les régions (la sienne ou d’autres !), un écrivain régional, ou local est un écrivain qui vit sur le territoire local, pas forcément pour y écrire, mais parce qu’il faut bien habiter quelque part car même les écrivains ont une vie quotidienne (et je vous en passe les détails !). Un auteur local peut aussi bien écrire de la littérature générale et alterner de temps en temps avec de la littérature régionaliste si cela lui chante. C’est un tel tracas pour les écrivains généralistes que certains festivals se prétendant de qualité supérieure en arrivent à inviter des auteurs dont ils n’ont jamais lu les livres (je vous jure !) juste parce qu’ils ne sont pas de la Nièvre (ou alors en résidence secondaire, ce qui là fait classe !) et en se permettant en plus de mépriser des auteurs locaux (vivant tout près !) alors que certains de ces derniers ont des carrières à faire pâlir un prix Goncourt ! A quand un exode de tous les écrivains français dans le cinquième arrondissement ???


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Octobre 2010 à 15:25
    nul ...
    Parfaitement bien dit ! Pour exemple, le festival des Mots devrait apprendre à user de ses ressources régionales, départementales et citadines. Nombre de Charitois l'ont amer ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :