• C'était vous mon amie/ chanson

     

    C’était vous mon amie

    (Gavory/Briey)

     

    Un matin de l’été sur le bord d’un canal

    Je m’étais endormi dans les herbes

    J’avais froid je tremblais, la rosée matinale

    Formait des gouttes au bout de mes lèvres

     

    Un oiseau se posa sur le bord de ma main

    Tourna son regard vers l’horizon

    Puis soudain s’envola sur la cime d’un pin

    Et me fit cette proposition

     

    Veux tu venir avec moi en haut des arbres

    Voir si le monde est plus beau et le parfum du ciel

    De là haut nous verrons si tu es capable

    D’ouvrir ton cœur au soleil

     

    Il s’envola

    Il m’entraîna

    Me posa sur la cime du plus haut des chênes

    Il me conta

    Il me montra

    Il me montra le monde de là haut et je vis que c’était le même

     

    Quand il me prit le bras, qu’il me monta là haut

    Je vis que le monde était petit

    Je regardais au loin, je vis qu’elle était là

    C’était elle, c’était vous mon amie

     

    Je regardais encore et l’oiseau en colère

    Me dit tu n’admires donc plus rien

    Tes yeux se sont fixés sur cette demoiselle

    Tu n’es monté que pour voir plus loin

     

    Pourquoi es tu venu avec moi dans l’arbre

    Si ce n’est que pour voler et regarder en bas

    A bien y réfléchir tu n’es pas capable

    De croire en ce monde là

     

    Il me saisit

    Me descendit

    Me reposa au pied du tronc du plus gros chêne

    Il repartit

    Poussant un cri

    Mais je savais que de là haut le monde était encore le même

     

    Je ne veux plus t’accompagner dans tes arbres

    Car mon monde est bien plus beau depuis que j’ai l’amour

    D’avoir tout vu d’en haut je me sens capable

    D’aimer un cœur pour toujours


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :